Naturex

SHEN, QI, XUE, ZANG, FU

La Médecine traditionnelle chinoise, de l'abstrait au concret

La Médecine traditionnelle chinoise considère que le corps renferme les Organes et les Entrailles, et 5 « substances vitales ».

Les cinq substances vitales

Les 3 premières substances sont immatérielles et appelées les Trois Trésors. D'abord le Shen, qui est la conscience organisatrice, l'esprit créateur individuel. Il joue un rôle prépondérant dans la santé mentale. Ensuite le Qi, puis le Jing, l'essence, c'est-à-dire les caractéristiques intimes et spécifiques de chaque être vivant. Une certaine quantité, limitée et non renouvelable, nous est transmise par les parents : c'est le Jing inné, le capital vital de l'espèce. Par contre, l'air et l'alimentation nous fournissent du Jing acquis, ce qui permet d'entretenir le Jing inné.

À ces Trois Trésors s'ajoutent 2 substances matérielles, soit le Sang et les Liquides organiques, qui nourrissent et humidifient tous les tissus et les organes.

Les Organes

Il y a 5 Organes, chacun correspondant à un mouvement : Foie (Bois), Coeur (Feu), Rate (Terre), Poumon (Métal) et Rein (Eau). Ce sont des viscères « pleins », de nature Yin. Ensemble, ils ont pour rôle de produire, transformer et emmagasiner l'énergie, le Sang, les Liquides organiques, le Jing et le Shen. Mais chacun joue aussi des rôles spécifiques : par exemple, abriter l'esprit (le Coeur), ou faire monter le « Yang pur » (la Rate).

Les Entrailles

Vésicule biliaire (Bois), Intestin grêle (Feu), Estomac (Terre), Gros Intestin (Métal), Vessie (Eau) : de nature Yang, ces Viscères « creux » ont pour rôle conjoint de recevoir, transformer et excréter les liquides. Les Entrailles possèdent également des rôles spécifiques (l'Intestin grêle « trie le clair et le trouble »).